La chirurgie dentaire, comment ça se passe ?

chirurgie dentaire cannesPour effectuer certains soins dentaires, il est possible que le chirurgien-dentiste ait besoin d’avoir recours à la chirurgie dentaire comme c’est le cas lors de la pose d’un implant dentaire ou pour l’extraction de dents. Voici tout ce que vous devez savoir sur la chirurgie dentaire.

Une opération à part entière

La chirurgie dentaire permet donc de soigner les dents mais aussi votre bouche, vos gencives et vos os maxillaires. Une anesthésie générale devant être réalisée, certaines règles sont à respecter comme pour toute opération chirurgicale. Ainsi, la chirurgie dentaire effectue lorsque vous êtes à jeun. Vous ne devez donc rien consommer huit heures avant l’opération. Toutefois, certains médicaments peuvent être pris avec un peu d’eau. Il est indispensable de voir cela avec le chirurgien-dentiste durant les rendez-vous préopératoires qui sont des moments durant lesquels vous devez poser toutes vos questions.

Le cas de l’extraction de dents

Le chirurgien-dentiste peut être amené à effectuer une extraction de dents en chirurgie dentaire. Cela peut être à cause d’une carie ou bien des dents doivent être retirées pour que le traitement orthodontique puisse être efficace. Et, dans le cas le plus courant, c’est une extraction de dents de sagesse sont il s’agit. Dans ce cas, l’opération est plus délicate car le praticien doit retirer la dent alors qu’elle est encore dans la gencive la plupart du temps.

L’extraction de dents peut être effectuée sous anesthésie générale ou locale selon les situations.

Suite à l’extraction de dents, la guérison prendra un peu de temps. En cas de doute, sur une éventuelle complication comme des saignements, des étourdissements, une enflure qui persiste…, il est vivement recommandé de prendre rendez-vous avec son dentiste.

Le cas de l’implant dentaire

La pose d’un implant dentaire impose une chirurgie dentaire puisque le chirurgien-dentiste doit ouvrir votre gencive pour placer l’implant dentaire dans votre os alvéolaire. Pour réaliser la pose de l’implant dentaire, il peut :

  • Inciser la gencive et faire un lambeau en décollant une partie de la gencive de l’os. Il doit ensuite perforer la gencive pour l’implant.
  • Ou utiliser la technique dite flapless. Dans ce cas, il ne fait pas de lambeau et incise à la dimension de l’implant.

Le chirurgien-dentiste peut ensuite fixer un pilier sur l’implant et recouvrir ces éléments par le lambeau ou suturer le lambeau et vous poser une prothèse provisoire.

Comme pour toute chirurgie, il faudra ensuite un temps de cicatrisation de plusieurs semaines au bout desquelles il pourra procéder à la pose d’une couronne ou d’un appareil amovible si plusieurs dents sont concernées.

Les contre-indications à la chirurgie dentaire

Pour certains patients, le recours à la chirurgie dentaire n’est pas possible. C’est le cas des personnes qui ont :

  • Du diabète
  • Subi une greffe
  • Un déficit immunitaire
  • Des risques d’hémorragie
  • Des problèmes au cœur

Avant de planifier toute intervention de chirurgie dentaire, le chirurgien-dentiste vous posera un ensemble de questions afin de savoir si vous présentez une contre-indication à l’opération concernée ou non.

Facebook

Get the Facebook Likebox Slider Pro for WordPress